12 conseils essentiels pour des cheveux sains et resplendissants au quotidien

Publié le : 11 janvier 202419 mins de lecture

Bouclés, raides, fins, crépus, colorés ou rebelles – nous célébrons l’individualité ! Afin que vous accordiez à vos cheveux la juste attention, vous trouverez ici nos précieux conseils pour avoir des cheveux sains.

Les cheveux sont comme la peau. Ce dont ils ont vraiment besoin dépend principalement de leur type. Cependant, il y a des choses que ni les cheveux ni le cuir chevelu n’aiment et d’autres choses dont vos cheveux vous remercieront à la place . Bien sûr, il y aura le fameux jour du « non » des cheveux, mais avec les bons soins, les jours de cheveux parfaits dureront plus longtemps que ceux dans lesquels ils sont indomptables. Mais avant  d’aborder ce qui est le meilleur ou le pire pour nos cheveux, examinons la structure des cheveux.

La structure de nos cheveux

Le cheveu est composé de la tige et de la racine. Ce que nous appelons cheveux est la tige, la partie visible.

12 conseils pour des cheveux sains et resplendissants au quotidienLa couche la plus externe, la cuticule, est constituée de cellules mortes de la peau. Des cheveux sains avec une cuticule intacte brillent à la lumière car les écailles de kératine sont lisses. Si, au contraire, la cuticule est rugueuse, les cheveux paraissent ternes, s’emmêlent rapidement et les pointes fourchues sont souvent visibles.

La plus grande partie du cheveu, la deuxième couche (cortex) est constituée de fines fibres de kératine. Une sorte de mastic relie les fibres en les gardant élastiques et résistantes. Cette couche joue un rôle clé dans les traitements chimiques tels que les décolorations ou les permanentes. A l’intérieur se trouve la moelle aussi appelée canal médullaire, qui ne joue cependant pas un rôle déterminant dans le soin des cheveux.

Prendre soin de ses cheveux est un geste d’amour recommandé envers soi-même, car une fois la cuticule abîmée, les produits contre les pointes fourchues ne profitent qu’aux écailles de kératine ouvertes jusqu’au prochain lavage des cheveux. La seule chose à faire à ce stade contre les pointes fourchues est d’aller chez le coiffeur. Grâce à nos conseils, vous pouvez facilement prévenir le dessèchement et les pointes fourchues.

Bien se laver les cheveux : le numéro 1 de tous les conseils

Le lavage des cheveux fait partie de la routine quotidienne de nombreuses personnes. Mais à quelle fréquence faut-il se laver les cheveux ? Il suffit généralement de les laver tous les deux ou trois jours, surtout si le cuir chevelu et les cheveux sont très secs. Si au contraire vous avez un cuir chevelu qui devient vite gras et que vous ne vous sentez à l’aise qu’avec des cheveux fraîchement lavés et doux, vous pouvez les laver tous les jours mais avec un shampoing doux.

Le sébum produit par la glande sébacée du cuir chevelu remplit une fonction importante : il recouvre la peau comme un film protecteur délicat, empêchant ainsi la pénétration d’agents pathogènes et de substances nocives, gardant à la fois le cuir chevelu et les cheveux élastiques. Se laver les cheveux trop souvent avec des shampoings contenant des tensioactifs très dégraissants ou d’autres ingrédients potentiellement irritants, comme des parfums ou des conservateurs chimiques, pourrait abîmer le délicat film protecteur et déséquilibrer encore plus le cuir chevelu.

N’utilisez pas de shampoing tous les jours

Faire mousser vos cheveux tous les jours oblige le cuir chevelu à produire des huiles plus naturelles, car il est privé de la couche protectrice de sébum placée à la surface de la peau. Cela provoque une sensation grasse apparente, vous obligeant à utiliser un shampooing supplémentaire. C’est un cercle vicieux, qui heureusement peut être facilement brisé. Ne vous lavez pas les cheveux avec du shampoing tous les jours, mieux vaut le faire tous les deux jours (si possible, allongez encore les intervalles entre les lavages). Si vraiment vous ne pouvez pas vous en passer, mouillez-vous les cheveux et massez-les comme vous le feriez avec un shampoing, mais avec de l’eau simple. Cela devrait suffire à restaurer l’onctuosité naturelle de la peau.

Se laver les cheveux les abîme-t-il souvent ?

Ce n’est pas tant la fréquence du shampoing que ses caractéristiques et le mode d’utilisation qui font la différence. Au moment de les laver, un léger massage permettra de rééquilibrer le cuir chevelu et de reconstituer le film qui enrobe les tiges. Peignez vos cheveux et démêlez-les avant de les mouiller. Lavez-les à l’eau chaude mais non bouillante : la température idéale est d’environ 28 degrés. N’appliquez jamais le shampooing directement sur le cuir chevelu : mélangez la bonne quantité dans un bol, mélangez bien puis versez l’émulsion uniformément sur l’ensemble de la chevelure. Frottez doucement la tête du bout des doigts et rincez abondamment à l’eau tiède jusqu’à ce que les cheveux soient lisses au toucher. Même lorsque vous êtes pressé, ne renoncez pas à une hydratation supplémentaire.

Est-il vrai qu’une eau trop dure est nocive pour les cheveux ?

Le calcaire est nocif pour les cheveux, il peut les dessécher. Mais il existe d’excellentes méthodes pour éliminer le problème. Comme par exemple les filtres spéciaux à appliquer sur les douches et les robinets, mais aussi les shampoings et après-shampooings adoucissants pour neutraliser les dommages causés par l’eau calcaire sur les cheveux. Un conseil? Lorsque vous vous lavez les cheveux, faites un dernier rinçage avec de l’eau minérale dans laquelle vous aurez dilué un peu de vinaigre.

Diluez votre shampooing 

Choisissez le shampoing en fonction des  besoins de votre cuir chevelu  et diluez-le avec de l’eau avant de l’utiliser : les shampoings naturels sont souvent très concentrés et moussent moins au lavage.
Pour mieux répartir le produit et réduire les déchets, je vous conseille de toujours diluer le produit : la proportion parfaite pour moi est de 10 ml de shampoing et 30 ml d’eau, mais avec le temps vous trouverez la bonne dilution pour vous !

N’oubliez pas de diluer uniquement la dose que vous utilisez actuellement dans un  distributeur de shampoing  spécial et de ne pas verser d’eau dans le flacon du produit pour éviter que le produit ne s’abîme.

Astuce supplémentaire :  vous pouvez également diluer le shampooing avec une infusion ou un hydrolat. Si vous avez la peau grasse  le romarin est excellent tandis que les peaux irritées trouveront un soulagement avec la camomille . Si le shampoing que vous avez choisi s’avère trop lavant, vous pouvez le rendre plus délicat en y ajoutant un gel !

Essayez des lavages alternatifs

L’utilisation régulière de shampoing peut assécher, fragiliser, altérer ou rendre le cuir chevelu gras.
Les tensioactifs, même délicats et d’origine végétale, peuvent sensibiliser le cuir chevelu s’ils sont utilisés très fréquemment.

En cas de lavages fréquents dus au cuir chevelu gras, au sport ou au smog, vous pouvez envisager d’alterner avec un lavage alternatif.

L’alternative no-poo ou low-poo wash est un nettoyant sans tensioactif, très délicat, bien toléré et détoxifiant les cheveux.

Beauté des cheveux : 6 conseils concernant les soins capillaires

Comment se brosser les cheveux correctement ?

Le brossage (ou brossage) est un geste quotidien qui permet de prendre soin du bien-être et de la santé des cheveux, en les gardant en bonne santé. Le brossage des cheveux aide le sébum naturel, produit par les glandes folliculaires, à se répartir de la base sur toutes les longueurs, cheveu par cheveu, rendant ainsi les cheveux protégés, hydratés, pleins de brillance. De plus, par brossage, les impuretés et les allergènes sont éliminés et un léger massage est effectué au niveau de la racine, à l’endroit où les cheveux émergent du cuir chevelu.
Cependant, le brossage doit avoir lieu de la bonne manière, en fonction de votre type de cheveux. Pour des cheveux lisses et finsun peigne en matériau naturel à dents larges convient. Les nœuds doivent être démêlés avec des mouvements doux, pour éviter de traumatiser la tige et favoriser la formation de pointes fourchues, ainsi que la chute des cheveux. Les cheveux doivent ensuite être brossés des racines jusqu’aux pointes, pour leur donner plus de volume.
Même ceux qui ont les cheveux épais devraient préférer les peignes et les brosses fabriqués à partir de matériaux naturels, car les objets en plastique favorisent les frisottis, ce qui donne un look mal soigné. Avancez la tête et commencez à brosser lentement en commençant par la nuque.
Pour les cheveux bouclés, il est préférable d’utiliser un peigne à dents larges, en appliquant d’abord une petite quantité d’huile ou de mousse pour réguler les frisottis et réguler le coiffage.
Ceux qui ont les cheveux très longs, en particulier les cheveux lisses, doivent les brosser de la racine vers l’avant avec une brosse en bois deux fois par jour.

Cheveux et chaleur : gare aux sèche-cheveux et lisseurs !

Le séchage est aussi un moment fondamental pour prendre soin de vos cheveux. La meilleure solution serait de les laisser sécher naturellement : profitez de la belle saison pour oublier le sèche-cheveux ! Si, au contraire, vous êtes obligé de l’utiliser, commencez à tamponner (ne frottez jamais !) les cheveux avec une serviette pour absorber l’excès d’eau et essayez de ne pas utiliser le sèche-cheveux à chaleur maximale : une chaleur excessive, en effet , abîme la cuticule du cheveu.
Préférez les sèche-cheveux  avec diffuseurs , qui permettent à la chaleur de ne pas trop se concentrer sur une zone précise, la faisant circuler et agressant moins la peau. Pour éviter la casse et la perte de cheveux, gardez les cheveux au minimum même les fers à lisser et les bigoudis : les cuticules des cheveux, en effet, ne doivent jamais être exposées à des températures supérieures à 180°C. De plus, le mouvement utilisé pour lisser les cheveux les fait se déchirer et le cuir chevelu peut également être endommagé par la forte chaleur.
Si par contre  vous ne pouvez vraiment pas vous passer du lisseur, utilisez-le toujours sur cheveux secs, pour éviter un choc thermique excessif et une déshydratation de la tige qui la rendrait sèche et terne, et appliquez un spray protecteur spécial avant utilisation. afin de limiter les dommages à la cuticule.

Un bon séchage est également important pour prendre soin de vos cheveux et les garder en bonne santé. Une fois rincés, les cheveux ne doivent pas être peignés ni essorés , car ces habitudes les mettent à rude épreuve, abîment la kératine de la tige et traumatisent le cuir chevelu. Au lieu de cela, ils doivent être tamponnés doucement avec une serviette en coton pendant quelques minutes pour absorber l’excès d’humidité. À ce stade, les cheveux peuvent être peignés avec un peigne à dents larges, en matériau naturel, pour desserrer les nœuds. En ce qui concerne le séchage, l’idéal serait de laisser les cheveux à l’air, mais ce n’est pas toujours possible, surtout en saison hivernale, lorsque le climat est froid ou humide. Quand le sèche-cheveux est nécessaire, il est important de le maintenir à au moins 20 centimètres des cheveux et de le régler sur une température modérée et un débit d’air moyen. Lorsque les cheveux sont presque secs, ils peuvent être peignés de manière très délicate et laisser le séchage se terminer naturellement. Si les cheveux sont particulièrement secs, sensibles et délicats, une solution valable consiste à les protéger de la chaleur du sèche-cheveux (ou du lisseur) en appliquant une petite quantité d’ huiles sans rinçage des mi-longueurs jusqu’aux pointes, à base de substances naturelles aux propriétés nourrissantes . Les huiles enveloppent chaque cheveu en formant un film fin à effet protecteur qui les défend des agressions extérieures et prévient la formation de pointes fourchues.

Ne pas brosser des cheveux mouillés

Les cheveux mouillés sont plus fragiles et ont tendance à se casser, il est donc préférable de se brosser les cheveux avant de les laver, en réalisant peut-être un joli masque capillaire avant le shampoing, puis de les brosser à sec. Préférez également les brosses à poils naturels ou démêlants, en évitant les peignes aux pointes trop fines pour ne pas casser les cheveux. Utilisez plutôt un spray démêlant si vous avez du mal à démêler vos cheveux après les avoir lavés.

Masque capillaire : nourrissez et hydratez

Pour un soin capillaire complet et optimal, n’oubliez pas d’appliquer un masque nourrissant au moins une fois par semaine. Les masques ne remplacent pas les après-shampooings : ils nécessitent plus de temps de traitement et leur action nourrissante et hydratante est plus intense, pénétrant profondément dans la structure du cheveu et la rendant plus forte.
Le masque ne doit pas alourdir les cheveux, en obstruant les pores, mais leur donner du corps et de la texture en luttant contre la matité et l’électricité.
Si vous aimez le DIY, vous pouvez essayer ce masque maison : vous n’aurez besoin que d’huile de lin, d’argile blanche, de vinaigre de cidre et d’huile essentielle de cannelle. Après avoir mélangé une cuillerée d’argile avec du vinaigre de cidre de pomme, ajoutez quelques gouttes d’huile de lin (riche en nutriments essentiels pour la fibre capillaire) et quelques gouttes d’huile de cannelle, qui donneront à l’ensemble un excellent parfum. Après avoir mélangé les ingrédients, appliquez le masque sur cheveux mouillés en partant du cuir chevelu et sur toute la longueur. Laissez agir 15 minutes, puis rincez abondamment.

La couleur abîme-t-elle vos cheveux ?

Aujourd’hui, les teintures capillaires font partie des produits les mieux étudiés disponibles et vous pouvez avoir confiance en leur innocuité : certaines couleurs contiennent également des ingrédients actifs qui nourrissent tout en colorant. Pour donner un nouvel éclat à la couleur, les cheveux peuvent être nourris avec des soins régénérants spécifiques, hautement protecteurs et riches en vitamines du groupe B. En particulier B5. Deux fois par semaine, appliquez un masque nourrissant et réparateur : volume, douceur et brillance reviendront rapidement et votre couleur sera toujours à son meilleur.

Utilisez la bonne brosse à cheveux

Choisissez des brosses douces, avec des poils suffisamment larges si vous avez les cheveux longs. Il est important de ne pas provoquer de déchirures, mais de démêler délicatement les nœuds. Commencez toujours par le haut de la tête, en descendant vers les longueurs. Ne pas secouer mais effectuer des coups courts. En fait, un seul passage ferait tomber tous les nœuds, provoquant la rupture des pointes. Mieux vaut procéder étape par étape.

5 autres conseils pour des cheveux sains et beaux

Adoptez une alimentation saine et variée

Pour avoir des cheveux forts et sains, vous ne pouvez pas vous passer d’une alimentation équilibrée , complète avec tous les nutriments. En fait, la nourriture que nous mangeons donne aux cheveux les nutriments dont ils ont besoin pour se renforcer de l’intérieur, en se nourrissant des follicules.
Préférez les aliments riches en antioxydants, les fruits et légumes en primis , et ceux riches en vitamines A et C , qui sont très importantes pour la santé des cheveux. Il est également important de prendre une bonne dose de fer, non seulement avec de la viande et des légumineuses, mais aussi avec des palourdes et du chocolat extra-noir, des aliments insoupçonnés qui en contiennent pourtant de grandes quantités.
Les aliments qui contiennent des acides gras oméga 3 et d’autres acides gras essentiels sont également très importants, comme les amandes, les poissons gras (saumon, thon et maquereau) et  l’avocat . Enfin, buvez beaucoup d’eau !

Si les cheveux semblent ternes, cela pourrait être un problème interne du corps, alors essayez de garder un corps sain avec une nutrition adéquate en prenant les bonnes protéines comme les œufs, le poisson, les épinards, le chou, les noix, la viande ou les légumineuses. De plus, les vitamines sont également importantes et si vous n’en consommez pas assez dans votre alimentation, demandez à votre médecin de prendre des vitamines et des minéraux supplémentaires tels que le zinc, la vitamine C, la vitamine D, les vitamines B et E.

Coupez vos cheveux périodiquement

Beaucoup de femmes aiment les beaux cheveux longs et ont peur d’aller chez le coiffeur pour se couper les cheveux , mais c’est une chose fondamentale pour garder les cheveux en bonne santé. Les cheveux qui se retrouvent avec des pointes fourchues et qui sont plus fins et abîmés en bas ont également tendance à endommager le reste des cheveux, risquant de faire glisser les pointes fourchues dans le reste des cheveux. Au moins une fois tous les deux mois, il faut donc les tailler pour couper la partie abîmée et ainsi conserver également une belle coupe de cheveux.

Évitez le stress et pratiquez la méditation

Il est connu qu’avec le stress, vous risquez de perdre plus de cheveux, alors essayez de réduire le stress, en pensant un peu plus à votre santé mentale, en dormant 8 heures par nuit et en essayant de vous réserver du temps, comme avec la méditation. Seulement 15 minutes par jour de pratique d’une méditation guidée avec respiration profonde peuvent vous aider à être moins stressé et plus concentré. Une alternative est de pratiquer des étirements, du yoga ou même de faire quelque chose que vous aimez.

Protégez vos cheveux du soleil

Les cheveux ont besoin d’être protégés comme la peau alors essayez de couvrir vos cheveux avec un chapeau ou une protection solaire avant de vous exposer au soleil et essayez toujours de les rincer après avoir nagé dans la mer avec un peu d’eau froide. Les rayons UV risquent d’abîmer les cheveux, de les rendre cassants et secs. Même en piscine, utilisez toujours un baume protecteur avant de mettre le bonnet de bain.

Utilisez une taie d’oreiller en satin pour votre oreiller pendant que vous dormez

Le coton absorbe l’humidité, volant littéralement l’humidité de la peau et des cheveux pendant la nuit. Choisissez une taie d’oreiller en satin (c’est-à-dire en coton recouvert de polyester);  c’est un tissu frais et soyeux, qui ne provoquera pas de transpiration ni de nœuds emmêlés dans vos cheveux. Le matériau dure également beaucoup plus longtemps qu’une simple taie d’oreiller.

 

Plan du site